L’automne et nos ressentis : comment garder une humeur au beau fixe.

L’arrivée de l’automne influe sur notre humeur (baisse de la luminosité, conditions climatiques…). Les jours diminuent et nous produisons plus de mélatonine (cette hormone régule les cycles du sommeil), et moins de sérotonine (hormone déclenchée par l’exposition à la lumière). Ces conditions biologiques sont propices à la baisse de moral.

J’entends souvent autour de moi, des personnes qui n’aiment pas cette période de l’année, car il fait froid, les jours sont plus courts, il pleut plus souvent, les rhumes s’installent, etc. Beaucoup se sentent plus tristes à cette période de l’année, plus fatigués, parfois angoissés ou déprimés.

L’automne entraine souvent une sorte de mélancolie (un mélange de tristesse et d’apathie). Plusieurs études sur les émotions ont démontré que pour lutter contre cet état de mélancolie  il y a plusieurs solutions que je vous livre dans cet article.

1/ Changer son état d’esprit

Plutôt que d’aborder la situation de manière figée (en automne il pleut, il fait froid, la nuit tombe très tôt…), vous pouvez changer votre angle de vue, et envisager la situation différemment. Par exemple, vous pouvez vous dire que :

  • cette saison apporte une lumière magnifique, particulière en journée, plus orangée grâce aux arbres qui changent de couleur,
  • les odeurs de la nature sont différentes (les feuilles qui tombent, la pluie…),
  • le paysage change et se renouvelle avant d’hiberner tranquillement,
  • il y a moins d’agitation qu’en été, c’est un temps de repos, de prise de recul, de réflexion, de cocooning (le plaisir de boire une tasse de thé au chaud dans son canapé, avec un plaid sur les genoux).

Je pense que notre état d’esprit a un impact sur ce que nous ressentons. Pour ma part, j’ai décidé il y a quelques années déjà, de ne pas sombrer dans cette morosité de l’automne, et j’ai appris à regarder les bienfaits de cette saison autrement. Plutôt que de me sentir triste par l’arrivée de cette saison, je me réjouis de pouvoir découvrir un paysage coloré, et de profiter de mon nid douillet.

Les émotions vont donner un signal et conditionner nos comportements. Alors il est important de modifier votre état d’esprit pour renouer avec des émotions plus positives et douces.

2/ Voir des amis, sortir

La raison est simple : en faisant l’effort de sortir de chez soi et de rencontrer d’autres personnes vous entrez dans une dynamique de groupe.  Vous avez l’occasion de parler d’autre chose, de vous changer les idées, d’être plus créatifs.

Cet entourage vous apporte du réconfort, de la bienveillance, et surtout une énergie nouvelle.

3/ Faire du sport

Les endorphines et la dopamine, hormones libérées grâce à l’exercice physique, procurent plus de plaisir, moins de fatigue et permet d’être plus productif. A vous de trouver l’exercice qui vous plait le plus.

4/ Se faire plaisir

Pour celles et ceux qui ne sont pas motivés par le sport, il y a une autre alternative, qui consiste à faire ce qui vous fait plaisir. Cela peut être une ballade en pleine campagne, une sortie shopping, prendre un café en terrasse avec un bon bouquin, etc.

L’important est de faire une activité qui vous apporte du bien-être.

Je vous souhaite un bel automne. 

A bientôt.

Share:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On Key

Related Posts

Les différents états d’esprits et leurs incidences.

Avez-vous déjà rencontré certaines personnes dans votre entourage, qui sont toujours positives et réagissent de manière constructive, quoi qu’il arrive ? Des personnes qui, face à une difficulté ou un échec, se disent : c’est génial, je vais apprendre pour m’améliorer. Je suis fascinée par un tel état d’esprit, une telle capacité à rebondir face

L’intelligence émotionnelle au service de la réussite

La notion d’intelligence analytique, mesurée par le QI, laisse progressivement une place plus grande à une autre forme d’intelligence, l’intelligence émotionnelle, mesurée par le QE.  Des études ont montré que la réussite dans la vie, ne dépend du QI que pour 20%. Bien que le sujet de l’intelligence émotionnelle soit aujourd’hui très répandu, il est

L’automne et nos ressentis : comment garder une humeur au beau fixe.

L’arrivée de l’automne influe sur notre humeur (baisse de la luminosité, conditions climatiques…). Les jours diminuent et nous produisons plus de mélatonine (cette hormone régule les cycles du sommeil), et moins de sérotonine (hormone déclenchée par l’exposition à la lumière). Ces conditions biologiques sont propices à la baisse de moral. J’entends souvent autour de moi,

Découvrir le métier de coach

Dans ce premier article, je souhaitais partager mon expérience du coaching car j’éprouve un très grand plaisir à exercer ce métier. Actuellement, je termine un livre sur les typologies de personnalité et ce genre de sujets me passionne : comprendre le fonctionnement de l’individu, la façon dont il perçoit le monde, ce qui le motive

Retour haut de page

Votre Modèle de Plan de Développement du Leadership offert

Incontournable pour évoluer !