La nécessaire prise de recul du dirigeant.

Un dirigeant d’entreprise doit être présent sur tous les fronts : réfléchir à la stratégie de développement de sa société, la communication, la commercialisation, le développement de son offre, la gestion, le management de son équipe, les relations avec ses fournisseurs, sa banque, etc.

La liste de ses activités est longue et parfois, il lui est difficile de prendre du temps pour réfléchir à l’orientationqu’il veut donner à son entreprise. Par exemple, créer un nouveau produit ou une nouvelle offre, embaucher une personne supplémentaire, investir dans de nouveaux locaux, réaliser une levée de fonds…

Et pourtant, pour pouvoir développer son entreprise et la rendre plus performante, le dirigeant a besoin de se poser, de réfléchir, d’analyser les derniers mois, ce qui a bien fonctionné, ce qui a été plus difficile, de comparer différentes options et d’établir un plan d’actions. Mais pris dans le tourbillon de ses multiples tâches, il n’a parfois pas le temps de le faire, et reporte cette phase de réflexion et de créativité à plus tard. Et pourtant, le meilleur moment, c’est le plus tôt possible.

De l'intérêt de prendre du temps

Cela permet au chef d’entreprise de sortir du quotidien, de prendre du recul sur son entreprise, ses ventes, son équipe, et de se demander ce qu’il a envie de faire pour développer son chiffre d’affaire dans les mois ou années à venir. Cette phase lui permet d’anticiper les futures étapes avec plus de discernement.

C’est aussi un moment important pour faire un bilan des actions menées sur les derniers mois et de s’assurer que les clients sont satisfaits, rester à leur écoute pour savoir ce dont ils ont besoin, et peut être développer une nouvelle offre qui répondra à leur demande. Il peut s’agir également d’un bilan sur les derniers investissements réalisés : sont ils vraiment utiles pour le développement de l’entreprise, ont-ils permis les gains escomptés, et sinon, quelles en sont les raisons ?

Enfin, et c’est à mon sens l’un des points les plus importants, le dirigeant doit se reconnecter à ce qu’il aime faire : créer, réfléchir, imaginer, chercher… autant d’activités qui l’ont conduit à se lancer dans l’aventure entreprenariale. Sans ce temps dédié à soi, le chef d’entreprise prend le risque non seulement de s’épuiser à courir d’une tâche à l’autre, se sentir de plus en plus stressé, et surtout perdre une partie du goût d’entreprendre.

Mais comment faire ?

Il n’est pas simple de s’octroyer du temps quand on est débordé, et que le nombre de tâches dans une journée se multiplie.

Pour garder une régularité dans ces temps de réflexion, vous pouvez programmer une fois par mois, un bilan du mois écoulé ou du trimestre et noter les axes de développement prioritaires pour le mois et le trimestre à venir. Selon la configuration de votre entreprise, cette phase d’analyse peut se faire seul, ou avec vos associés. En effet, le partage d’idée et l’échange sur vos visions réciproques permettent de clarifier les objectifs et d’enrichir la stratégie de développement.

Il est parfois important également d’échanger entre pairs, ou de profiter de l’expérience de mentors. Dans le cas des start-up, il est d’usage de réunir les business Angels qui ont investi dans l’entreprise pour profiter de leur expertise, et apporter des éclairages nouveaux aux dirigeants.

Les temps de board meetings ou autre comité de direction sont aussi propices à une analyse de l’activité pour envisager le futur.

En tant que coach, j’utilise un outil de pilotage très puissant pour accompagner les chefs d’entreprise dans cette réflexion, il s’agit des groupes de codéveloppement professionnels.

J’anime le groupe de Codéveloppement pour aider le dirigeant à :

– améliorer et développer sa posture ou ses pratiques professionnelles, en apprenant des autres

– bénéficier de la force de l’intelligence collective dans le respect de la confidentialité

– élaborer un plan d’action pour les prochaines étapes de son projet

– accompagner un changement d’organisation

En pratique : 

Le dirigeant réfléchit à une problématique sur laquel il souhaite travailler.

Il constitue un groupe (8 personnes maximum) composé par exemple de ses associés, investisseurs, partenaires business Angels, managers… Ces participants seront les « consultants », contributeurs à la réflexion du dirigeant pour apporter leur expérience, leurs regards, leurs suggestions et ressentis sur la demande du dirigeant.

Cette approche d’apprentissage mise sur les interaction entre les participants. Cette  méthode suit un processus spécifique et rigoureux en 6 étapes structurant les temps d’écoute, de parole et de réflexion. Pour en savoir plus sur ces étapes je vous invite à regarder la vidéo de l’émission sur TLM dans laquelle j’explique le processus.

Alors prêts à prendre du recul pour développer la performance de votre structure et vous épanouir ? Si vous souhaitez être accompagnés dans cette démarche, n’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations.

Share:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

On Key

Related Posts

Comment gérer des relations difficiles avec vos collaborateurs ?

Il arrive que les relations entre les membres d’une équipe se déteriorent, se tendent. Qu’il s’agisse d’une perte de confiance, de points de vue différents, de manque de communication (les périodes de travail à distance successives depuis mars 2020 ont parfois renforcé ces difficultés…), il peut être compliqué pour un responsable d’équipe de gérer un

Un outil de coaching : l’ennéagramme

Pour accompagner son client à atteindre son objectif, le coach utilise différents outils issus d’approches distinctes. Je souhaitais vous présenter quelques un des outils que j’aime utiliser. Aujourd’hui, je vous parle d’Enneagramme.  Rappel du contexte Le coaching est une méthode visant à accompagner une ou plusieurs personnes dans l’atteinte de leur objectif. Dans cette démarche,

Le résultat de nombreux mois de travail

Je suis ravie et fière de partager avec vous une nouvelle importante pour Réalitiel ! Après plusieurs mois à réfléchir et améliorer les processus de formation, nous avons été audités dans le cadre de la démarche qualité Qualiopi, que la réglementation impose aux organismes de formation.  Réalitiel répond aux exigences de conformité sur l’ensemble des

La reconnaissance du métier de coach professionnel se poursuit.

Vous avez sans doute remarqué l’essor du métier de coach. Cependant, le terme « coaching » est très largement utilisé, avec parfois, de nombreuses promesses pour vous aider à gérer presque tous les domaines de votre vie. Le marché s’est développé, et on constate que les personnes proposant leurs services de coaching, n’ont pas toutes suivi une

Le coaching comme outil de performance.

Le coaching professionnel occupe une part importante de mon activité. J’aime profondément ce métier et je suis passionnée depuis longtemps par le fonctionnement de la nature humaine.  Le coaching est un outil formidable pour apprendre à se connaitre, à capitaliser sur ses atouts et dépasser ses limites. Il permet d’atteindre très rapidement des résultats, que vous n’auriez pas

Retour haut de page

Votre Modèle de Plan de Développement du Leadership offert

Incontournable pour évoluer !