Toute personne ordinaire peut réaliser quelque chose d’extraordinaire

J’ai souvent échangé avec des chefs d’entreprise qui souhaitent développer leur activité. Ils craignent parfois de mettre en péril l’équilibre de leur société ou ne se sentent pas à l’aise avec le changement. Et pourtant, c’est précisément ce qui nous parait difficile à atteindre, voire impossible à accomplir, qui s’avère le plus gratifiant lorsqu’on y parvient.

J’ai récemment revu l’excellent film « Le Discours d’un Roi » de Tom Hooper avec Colin Firth. L’histoire vraie du Roi Georges V de Grande Bretagne (le père de la Reine Elisabeth), dans les années 1930 et de sa lutte pour contrôler son bégaiement. Contraint de prendre la couronne, il doit s’exprimer en public. Il décide de consulter un orthophoniste aux méthodes peu conventionnelles pour dépasser sa difficulté de langage. Malgré les réticences du prince, la méthode de l’orthophoniste fonctionne. Il parviendra, en septembre 1939, à prononcer le discours radiophonique d’entrée du Royaume-Uni dans la seconde guerre mondiale.

Affronter les difficultés et les dépasser.

Ce qui m’a marqué dans ce film, c’est justement la manière dont ce nouveau roi va combattre son problème de langage et la peur panique associée à l’idée de prononcer un discours en public. La relation entre l’orthophoniste et le patient est centrale, et les méthodes utilisées sont la clé de la réussite.

En effet, il ne se contente pas d’utiliser des exercices de dictions, il va creuser l’origine du problème. Car les exercices ont un effet mécanique sur le problème de bégaiement, mais ne le font pas disparaitre. En travaillant sur les circonstances à l’origine de son problème, il permet à son patient de se libérer durablement de son bégaiement. Il va le pousser à passer à l’action, à modifier ses comportements et à dépasser ses craintes.

Changer sa vision du problème

C’est un excellent parallèle avec le métier de coach. Pour aider mon client à atteindre l’objectif qu’il s’est fixé, j’utilise également des méthodes qui peuvent le bousculer, avec bienveillance, et toujours en restant professionnelle. Il s’agit de le faire sortir de sa zone de confort et de changer sa vision de la situation. L’enjeu est de le faire réfléchir, de l’amener à se confronter à ses contradictions, aux carcans qu’il s’impose lui-même et à lui faire revoir ses croyances pour s’en libérer et affronter ses peurs. Le résultat ? Une évolution plus rapide vers le résultat escompté et une capacité accrue à envisager toutes les données du problème.

Le coaching de dirigeant permet de développer son activité. En effet, cette méthode a la particularité de lui permettre de revoir sa carte du monde et d’envisager de nouvelles possibilités. Et c’est justement ce qui lui permet de réaliser des actions dont il ne se serait pas cru capable. Une belle façon d’évoluer plus rapidement dans son parcours et son identité professionnelle et de pérenniser son entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *